Théorie U : Aucun changement ne se fait seul

Théorie U : Aucun changement ne se fait seul
Portée par de plus en plus d’acteurs de la transformation, la théorie U développé par Otto Scharmer n’est pas un concept nouveau. Aucun changement ne se fait seul !

Portée par de plus en plus d’acteurs de la transformation, la théorie U développée par Otto Scharmer n’est pas un concept nouveau.

Un peu d’histoire

Otto Scharmer

En effet, déjà en 1968, Friedrich Glasl (spécialiste de la théorie des conflits) et Dirk Lemson publient des premiers travaux sur la théorie U.
À partir de 1980, elle est utilisée dans le développement des organisations et dans le développement social, qui place les populations au premier plan des processus de développement. C’est à cette époque, pendant ses études à la Witten/Herdecke University en Allemagne, qu’Otto Scharmer prend connaissance de ces travaux et continue d’approfondir le sujet.


La théorie U ou procédure U est un voyage collectif en 7 étapes. Ce cheminement suit la forme d’un U qu’Otto Scharmer décrit par le terme de “presencing”, mot valise qui renvoie à la présence (être dans l’instant présent) et sensing que l’on peut traduire par sentir les choses. Il s’agit donc d’être en pleine conscience de soi et du réel dans le but de conceptualiser, puis de créer des solutions globales pour le futur, loin des intérêts individuels et passés.

Aucun changement ne se fait seul

Toutes les parties prenantes doivent travailler ensemble.

Nous sommes souvent déconnectés des autres, de l’environnement et de nous-même. Cette déconnexion engendre une perte d’énergie qui peut parfois déboucher sur de la dépression voire des burn-outs.

La théorie U propose un voyage afin de se reconnecter à soi, aux autres et à l’environnement. (vous imaginez bien que ça nous parle chez ititoca ! )

Théorie U par Otto Scharmer

Un voyage collectif en 7 étapes qui met en mouvement chaque groupe et partie prenante sur une même problématique.

Ces 7 étapes correspondent à 3 différents niveaux qui forment la descente, puis la remonté du U :

  1. Esprit ouvert
  2. Cœur ouvert
  3. Volonté ouverte

La descente : se nourrir

Pour ouvrir les esprits, la première étape consiste à observer afin de toucher “la voix du jugement” en observant une situation avec un œil neuf.

La seconde étape du voyage, permet d’ouvrir le cœur. Elle cherche à toucher “la voix du cynisme” en faisant appel à la perception. Elle nous permet de voir le terrain dans lequel on évolue.

La troisième, nous ouvre notre volonté. Elle permet de lâcher prise, d’accueillir et d’écouter “la voix de peur”.

Le passage de ces trois premières étapes nous permet d’arriver au stade de pleine conscience, c’est-à-dire, la capacité à prêter attention à sa propre attention, s’observer en train d’observer.

Le bas du U : se reconnecter

Dans cette quatrième étape, nous sommes dans le « presencing » décrit par Otto Scharmer. Cette étape est celle du dialogue, la capacité de voir soi-même l’essence de notre système de pensée. Se sentir connecté avec soi, les autres et l’environnement, et être capable de le voir par soi-même.

La remontée : émerger

La cinquième étape accueille les idées qui sont apparues durant l’étape 4. Il est temps de laisser advenir et de développer ces idées.

Cristalliser la vision et l’intention est l’objectif de la sixième étape. C’est une phase d’engagement qui définit des objectifs et des résultats.

Le prototypage constitue la septième et dernière étape du voyage. Il est maintenant temps de se mettre en action en prototypant ces nouvelles idées en liant l’esprit, le cœur et la main.

Ces 7 étapes sont clés car elles permettent d’accueillir les 3 grands freins du changement que sont l’ignorance (étape 1), la cupidité (étape 2) et la peur (étape 3). Avant de pouvoir les contrer par le courage pour la peur (étape 5), l’amour pour la cupidité (étape 6) et le savoir pour l’ignorance (étape 7).

Pour en savoir plus sur la Théorie U :

Theory U – Learning from the future as it emerges,TEDx par Otto Scharmer

The Week et la théorie U

Après plusieurs tests et recherches, l’équipe de Frédéric Laloux a décidé d’appliquer la théorie U et ainsi, affronter la crise d’apathie à laquelle nous faisons face concernant le changement climatique.

Au cours de l’histoire, nombreux sont les changements qui ont eu lieu grâce à la mobilisation de la population. La révolution française, la fin de l’Apartheid, le droit de vote des femmes… Tous ces changements sont venus du peuple qui s’est mobilisé avec fierté et courage pour leur avenir, et non par peur et culpabilité.

C’est l’objectif que s’est lancé The Week : reconnecter les individus pour se mobiliser avec fierté et courage pour faire face au plus grand défi de notre siècle. 

Vous ne connaissez pas The Week ? 

C’est une expérience marquante et belle à vivre en 3 temps pour vivre les 3 étapes importantes de la théorie U : la descente, faire sens et l’aventure. 

Du mardi 30 novembre au jeudi 2 décembre 2021, ititoca organise une session The Week en ligne ouverte à tous !

Pour être au tenu courant des prochaines sessions, inscrivez-vous à la newsletter !

Chez ititoca aussi nous nous appuyons sur cette théorie pour réaliser nos séminaires et notamment pour notre séminaire “Osons le care !”. Une expérience en équipe qui embarque individuellement et collectivement à porter efficacement votre stratégie RSE.

The Week, c’est ça 👇🏼

Teaser The Week
Théorie U : Aucun changement ne se fait seul

Vous voulez partager cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email

Découvrir

Vous voulez mettre le care au coeur ?

Nous somme à votre écoute

équipe-ititoca-contact
Retour en haut