Norsys : le vrai passage à l’action d’une entreprise pour un futur vivable

Sylvain_Breuzard_NORSYS_dirigeant

Norsys fait partie de ces entreprises qui ont su faire un quart de tour par rapport aux normes actuelles. Créée en 1994 et implantée à Ennevelin dans le Nord, elle a toujours adapté son organisation et ses modes de fonctionnement en prêtant attention à son impact environnemental, social et sociétal.

Ces évolutions sont essentielles pour entrer dans la dynamique positive vers une société plus verte et plus respectueuse des hommes et de la planète.

Le groupe est officiellement reconnu comme “société à mission” depuis octobre 2020. Cette nouvelle forme juridique créée par la loi Pacte est une reconnaissance des engagements de l’entreprise de services numériques tant sur le plan social et qu’environnemental.

Et si vous pensez encore que faire du business n’est pas compatible avec le progrès social et environnemental, voici des chiffres qui vous feront changer d’avis…
Norsys c’est 600 collaborateurs dans 6 agences (dont une au Maroc) et 46 millions d’euros de chiffre d’affaires avec un taux de croissance de 2% en 2020.
Alors… toujours sceptique ?

Loin de la simple finalité économique, l’entreprise recherche une performance globale qui se soucie des critères sociaux et environnementaux. Leur modèle se matérialise par 200 indicateurs concernant toutes les parties prenantes de l’entreprise qui sont mesurés chaque année. 

Selon Sylvain Breuzard, PDG de Norsys, c’est l’entrepreneur qui est le mieux placé pour agir face à la dégradation de notre monde et faire inverser la tendance. Il a l’autonomie de décision, et la capacité de mettre en corrélation ses objectifs avec les moyens dont il dispose ce qui lui permet d’agir vite. En comparaison, la prise de décision et la mise en action politique se font de manière beaucoup plus lente.

Le groupe Norsys est en avance sur son temps sur bien des sujets et sa dynamique en faveur d’une évolution positive n’est plus à prouver.

En 2005 il avait notamment déjà atteint l’égalité homme/femme sur les salaires à compétences égales, son premier bilan carbone a eu lieu en 2007 et en 2011 il y a eu la mise en place d’une étiquette environnementale sur toutes leurs propositions commerciales en qui indique le volume de CO2 généré pour la réalisation d’un projet donné. Sa raison d’être quant à elle a été créée en 2017 et il a obtenu la certification BCorp en 2019. Le groupe possède même une fondation d’entreprise créée en 2003 dont la vocation est de protéger la planète et réduire les injustices sociales.
Son inscription en tant que société à mission semble être pour Norsys la suite logique de son engagement et représente une fois de plus son statut d’entreprise pionnière.

Pour obtenir dans ses statuts la qualité de société à mission, Norsys a d’abord défini sa raison d’être d’intérêt général : « Concevoir avec une préoccupation humaine et éthique des usages du numérique efficaces afin de contribuer à une évolution positive du monde ». Définir une raison d’être est créateur de valeur pour l’entreprise.

Des objectifs sociaux et environnementaux en découlent : faire évoluer le modèle de développement de l’entreprise afin qu’il ait comme finalité l’amélioration des conditions d’existence des êtres humains, agencer les parties prenantes de l’entreprise autour de projets concrétisant le modèle de développement de l’entreprise, concevoir et développer des applications numériques qui permettent de mieux prendre soin des femmes et des hommes tout en préservant la planète, et enfin tendre vers une régénération des ressources qu’utilise l’entreprise. 

Les objectifs statutaires des sociétés à mission impliquent souvent un champ d’action large, que ce soit au niveau de l’environnement, de la société, ou de l’économie. Cela reflète l’idée que la mission doit dépasser le cadre strict de l’activité de l’entreprise.

“Je suis convaincu que le monde de l’entreprise peut beaucoup mieux faire pour améliorer les conditions d’existence des êtres humains et éviter que la planète continue de se dégrader. Il en a les moyens. Le statut de société à mission n’est pas une fin en soi, mais est un premier pas vers un autre modèle de développement.” – Sylvain Breuzard, PDG de Norsys

La permaentreprise. Un modèle viable pour un futur vivable, inspiré de la permaculture

Face à l’urgence d’agir pour répondre aux problématiques sociales et environnementales, Sylvain Breuzard a créé et expérimenté un nouveau modèle de développement d’entreprise : la permaentreprise.

Elle s’inspire directement d’un autre mode de production qui existe, celui de la permaculture.

Norsys : le vrai passage à l’action d’une entreprise pour un futur vivable

Vous voulez partager cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email

Découvrir

Vous voulez mettre le care au coeur ?

Nous somme à votre écoute

équipe-ititoca-contact
Retour en haut